Les conseils de la Fifa à la Fécafoot

Football – Professionnalisation

Les conseils de la Fifa à la Fécafoot

La rencontre entre Jean Michel Benezet et les journalistes a permis à la presse de savoir enfin ce que cet expert, “ chargé du développement à la Fifa ”, est venu chercher au Cameroun. Il s’agissait d’une “ mission sur la professionnalisation des clubs et suivi du centre technique national. ” Entamée le 30 janvier dernier, la mission s’est achevée hier jeudi.

Le continent africain a les meilleurs joueurs du monde, mais les plus mauvaises équipes ”, déclare J.M. Benezet. C’est pour ces raisons que Joseph Sepp Blatter, le président de la Fifa a initié depuis 1998 un projet dénommé “ Gagner en Afrique avec l’Afrique ”, qui vise à porter le football africain vers le professionnalisme. Pour le cas du Cameroun, l’expert pense qu’il faut améliorer l’organisation des championnats, la structuration des équipes et les textes en vigueur, et se doter de meilleures infrastructures sportives.
Pensez vous qu’en l’état actuel des moyens, le Cameroun peut organiser un championnat à 18 clubs ? ”, s’interroge-t-il avant de faire observer que c’est beaucoup plus qu’en Suisse ou au Portugal. A son avis, 12 à 14 clubs feraient l’affaire. J.M. Bezenet estime aussi que l’accès en division d’élite est un peu facile, et la compétitivité du championnat en pâtit. Il faudrait un championnat de deuxième division, mais à plusieurs poules, vu les difficultés de déplacement à travers le pays.
Quid de la structuration des équipes et du statut des joueurs ? Selon les textes de la Fifa, les joueurs de la D1 au Cameroun sont en fait des professionnels, explique l’expert. Car, ils sont rémunérés, équipés et parfois logés par leurs équipes. Mais, il se pose un problème de contrat. L’établissement de ce document devrait nécessiter les signatures du joueur, du club et de la fédération. Ainsi, les footballeurs étant répertoriés à la Fifa, ne pourront plus émigrer vers l’Occident en catimini et y signer des contrats. En plus, J.M. Bezenet trouve aberrant d’apprendre que les équipes camerounaises prennent chacune 35 joueurs en charge, “ plus qu’à Chelsea et à Barcelone ”, observe-t-il. “ 35 joueurs c’est trop, on peut diminuer à 25, comme ça se fait un peu partout ”, propose-t-il. Et que dire de la limitation du nombre de joueurs âgés de moins de 20 ans dans les équipes de D1 ? Une autre absurdité à son avis.
Toutes ces propositions de J.M. Bezenet ressortent des entretiens qu’il a eu auparavant avec les responsables de la Fédération et les responsables de clubs. L’état des travaux au Centre technique national (Ctn) en construction à Yaoundé, faisait aussi partie de sa mission. L’expert a annoncé que ces travaux seront officiellement bouclés le 31 mars 2007.

Par Edouard TAMBA
In Le Messager du 02/02/07

Publicités
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :